lundi 29 avril 2013

Tocqueville, pour l'apartheid après l'esclavage


Tocqueville, pour l'apartheid après l'esclavage


La démocratie? Oui, mais  que pour le peuple des seigneurs
     Après l'abolition de l'esclavage, Tocqueville est pour un régime relevant de l'apartheid pour les noirs:
        "Il faut s'opposer à ce que les nègres de nos colonies n'imitent ceux des colonies anglaises et n'abandonnent comme eux les grandes industries pour se retirer sur des portions de sol fertile qu'ils auraient acquises à très bas prix ou usurpées.
     Les esclaves "affranchis" auront  le droit de choisir leur maître, mais pas "de rester oisifs ou de se borner à travailler pour leur propre compte."
   "En interdisant momentanément aux Nègres la possession de la terre, que fait-on donc?: on les place artificiellement dans la position où se trouve naturellement le travailleur d'Europe. Assurément, il n'y pas de tyrannie, et l'homme auquel on n'impose que cette gêne au sortir de l'esclavage, ne semble pas avoir le droit de se plaindre."
 Alexis-Henri-Charles Clérel
vicomte de Tocqueville,
 né à Paris le29 juillet 1805 
et mort à Cannes le 16 avril 1859 

          Philosophe politique, homme politique, historien et écrivain français. Il est célèbre pour ses analyses de la Révolution française, de la démocratie américaine et de l'évolution des démocraties occidentales en général.
     Raymond Aron, entre autres, a mis en évidence son apport à la sociologie2François Furet, quant à lui, a mis en avant la pertinence de son analyse de la Révolution française3. Son œuvre a depuis peu une influence considérable sur le libéralisme et la pensée politique, au même titre que Hobbes, Montesquieu, et Rousseau4.
                                         Suite:
                                             http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexis_de_Tocqueville


Aucun commentaire: